encre noire pour caviardage

Caviardages du quotidien, de l’immeuble et du dehors

Juin 13, 2020 | Outils d'écriture, Quotidien d'autrice | 0 commentaires

Même s’il n’y a pas eu vraiment de confinement en Suisse, l’invitation à rester chez soi a largement marché sur moi. Je suis peu sortie ces dernières semaines. Dans mes tours du quartier et montées-descentes des escaliers de l’immeuble, j’ai donc eu les yeux encore plus ouverts que d’habitude. Je cherchais l’incongru, le poétique, l’original dans les textes sur lesquels je tombais. Peine perdue. Du coup, j’ai pris des photos (moches) des textes qui m’entouraient… Et j’en ai fait des caviardages du quotidien, pour les pimper un peu et dire un poil de cette drôle de période. 

Un caviardage, c’est quoi déjà ?

Le caviardage, c’est un procédé créatif qui consiste à barrer/faire disparaître une partie d’un texte existant pour n’en garder que quelques mots qui vont raconter une toute autre histoire. 

Si cette technique vous intéresse, j’ai écrit un article pour raconter comment en faire des cadeaux d’anniversaire poétiques et un autre sur comment utiliser les caviardages en classe de FLE !

Une lettre de la régie VS un caviardage

au service de / la vie dans l’intervalle

Une remontrance du concierge vs un caviardage

rien sans autorisation / ça continue / plus que 2 semaines / ça continue / indéfiniment / on doit / rester / heureux

Un règlement de la plaine de jeux vs un caviardage

Je mets / la tranquillité de mai / dehors

Un règlement de la buanderie vs un caviardage

Le présent doit rester fermé / il me manque 

Du rab de caviardages du quotidien

Pour ces deux-là, je ne sais plus à partir de quoi je les ai fabriqués, mais j’avais quand même envie de les partager.

Règles : chacun souhaite jouir quand il en a besoin.

Observe la vie de chez vous / les fenêtres ouvertes #toimêmetusais

Et chez vous ? Quels sont les messages secrets des textes affichés dans vos escaliers ?